Actualités Univmobile




Flux RSS - Actualités Univmobile



  • Projection > Courts-métrages de l’atelier cinéma
    16 janvier 2017

    Venez découvrir le travail réalisé par les étudiants au cours de l’atelier La Forge du Pixel.
    La projection sera suivie d’un échange convivial avec les étudiants et l’intervenant, autour des questions du court-métrage, de la mise en scène et du parcours artistique.

    > Entrée libre
  • Au printemps, faire une beauté à sa petite reine : animation de trois ateliers vélos sur le campus de Nanterre
    6 mars 2017

    3 ateliers vélos sont proposés : le 21 mars sur le parvis de la MDE, le 22 mars et le 20 avril sous la galerie extérieure du côté de la caféteria "l'ANKA", de 11h00 à 15h00.

    Cette année, il s'agit aussi de sensibiliser et d'impliquer le public étudiant du campus de Nanterre à l'économie sociale et solidaire avec le collectif "Ecotemps-Nanterre", qui lance, ainsi, un 1er évènement pilote, le 20 avril.

    Cet évènement Ecotemps, basé sur l'échange sans argent de savoirs et de services comptabilisés en temps, comprendra un pôle de réparation Vélo, installé à l'extérieur, sous la galerie, au sein d'un "repair café", ou café des bricoleurs, un lieu où des bricoleurs bénévoles réparent gratuitement des objets hors d'usage en collaboration avec les visiteurs.

    Venez nombreux... pour réparer, entretenir, équiper ou marquer votre vélo et ... pourquoi pas ... vous engager dans un échange "service reçu ou rendu".
  • Cinéma > ATA
    16 mars 2017

    ATA
    照见 (Zhao Jian)
    Drame, 2014, Chine
    Durée: 92 min

    Réalisateur : Chakme Rinpoche

    Sous-titres : Français

    Prix spécial du Jury au 29e Festival International de Films de Fribourg 2015

    Projection dans le cadre du cycle Regards sur le cinéma chinois contemporain


     
    Un jeune garçon aveugle, Tianyu, rêve d’une vie bien différente de celle à laquelle sa maman le destine : aussi étrange que cela puisse paraître, elle veut en faire un champion de ping-pong. Un jour, le petit disparaît et sa mère part à sa recherche. Elle comprendra que, pour le retrouver, elle devra se laisser, elle aussi, glisser dans le monde de ténèbres.


    Avis et critiques


    « Premier film d’un moine tibétain et présenté lors du dernier Festival du Film de Mumbai, Ata est un long métrage qui sort des sentiers battus. Difficile d’imaginer en effet que l’on puisse parler du problème de la cécité en utilisant le langage cinématographique… Le spectateur doit donc faire un effort particulier pour entrer dans un monde où le son sera prioritaire, accompagné d’une caméra qui suivra (de l’extérieur) les pas de la nouvelle existence de la mère. » (www.cine-feuilles.ch)

    Merci à

  • flyer-mps-national_1489680056440-pdf
    L'Université soutient la marche internationale pour les sciences
    16 mars 2017

    La marche pour les sciences défend l’importance primordiale pour la société des méthodes scientifiques basées sur l’analyse rationnelle de faits vérifiables, plutôt que sur des opinions ou des croyances. Cette initiative est soutenue par l'Université Paris Nanterre, comme par le CNRS et la CPU.

    La marche poursuivra quatre objectifs :
    ► Défendre l’indépendance et la liberté des recherches scientifiques publiques ;
    ► Promouvoir un meilleur dialogue entre sciences et société ;
    ► Renforcer la culture scientifique et refondre l’enseignement des sciences ;
    ► Renforcer l’emploi de méthodes et résultats scientifiques dans le process de décision politique.

    Initiée par des scientifiques, la Marche est coordonnée par un groupe élargi et diversifié, incluant des représentant-e-s des étudiant-e-s, professeur-e-s du secondaire, journalistes et du monde associatif.

    L’Université s’associe à plus de 70 organisations, établissements et associations et soutient pleinement cette marche.
    Elle mobilise ses personnels et étudiants afin d’y participer.

    Retrouvons-nous place Valhubert (Jardin des plantes), pour un rassemblement à partir de 13h et un départ à 14h.
    La marche passera par la rue Jussieu, la rue des Écoles, la rue de l’École de médecine et s’achèvera à Odéon.

    Marchons ensemble pour les sciences !


    Site web du mouvement Marche pour les sciences-France
    Page Facebook du mouvement Marche pour les sciences-Paris
  • Réunion d'informations : Postuler en sciences de l'éducation
    17 mars 2017

    • Licences : Jeudi 20 avril 2017 à 17h30
    • Masters : Jeudi 20 avril 2017 à 17h30
    - Pour plus d'informations sur la réunion licence, cliquez ICI
    - Pour plus d'informations sur la réunion master, cliquez ICI

  • Travail, psychanalyse et théorie critique
    27 mars 2017

    Depuis Adorno, Horkheimer et Marcuse jusqu’à Honneth en passant dans une certaine mesure par Habermas, la Théorie critique de l’École de Francfort s’est définie par une réflexion sur l’articulation possible entre marxisme et psychanalyse, autrement dit entre une théorie de la société qui accorde une place centrale à l’activité de travail et une théorie de l’économie psychique. La manière dont l’École de Francfort a discuté de la question du travail a produit des effets dans le domaine de la psychanalyse comme dans les théories contemporaines du travail, et est aujourd’hui au cœur des élaborations de la psychodynamique du travail. Ce colloque se donne un double objectif : d’une part, retracer l’apport de la théorie critique francfortoise depuis ses débuts sur la question du travail et évaluer l’usage qu’elle a pu faire de la psychanalyse, afin de faire le bilan de la théorie critique aujourd’hui ; d’autre part, examiner les modalités d’une coopération interdisciplinaire entre philosophes, sociologues et psychanalystes sur la question du travail dans une perspective critique.

    Le colloque cherche à questionner précisément la manière dont

    – la Théorie critique a fait usage de la psychanalyse pour élaborer une conception critique du travail et inversement s’est saisie des problèmes de l’aliénation et de l’émancipation du travail pour élaborer une lecture critique de la psychanalyse

    – la psychanalyse (et ses différentes écoles, freudienne et néo-freudienne mais aussi lacanienne et plus récemment les théories de la relation d’objet) a traité les apports de la théorie du travail et de la Théorie critique

    – les théories du travail, et notamment la psychodynamique du travail, ont cherché à articuler de manière étroite psychanalyse et théories critique de l’aliénation et de l’émancipation pour renouveler leurs conceptions du travail.

    Organisation :
    Alexis Cukier (Université Paris Nanterre), Christophe Dejours (CNAM – Université Paris 5), Katia Genel (CHSPM, Université Paris 1) et Duarte Rolo (Université Paris 5)

    Programme :
    Jeudi 20 avril 2017 : 9h-17h
    Amphithéâtre Sainte-Barbe, 4 rue Valette, 75005 Paris

    Matinée : « Travail et psychanalyse : quelles articulations dans l’histoire de la théorie critique ? »
    Olivier Voirol (Université de Francfort) : Le travail de la culture. Retour sur Marcuse
    Duarte Rolo (Université Paris 5) et Alexis Cukier (Université Paris Nanterre) : Travail et subjectivité : Adorno et Honneth au prisme de la psychodynamique du travail
    Discussion : Christophe Dejours (CNAM)

    Après-midi : « Théorie du sujet, travail et émancipation »

    Jean-Philippe Deranty (Université Macquarie, Sydney) : Travail du négatif et travail productif : quelle place pour le travail dans les théories critiques contemporaines ?
    Claire Pagès (Université de Tours) : Contribuer à une pensée critique du travail à partir des théories psychanalytiques du cadre et de l’ambiguïté (J. Bleger, S. Amati-Sas)
    Marlène Jouan (Université de Grenoble) : Ce qui compte comme travail : la distinction entre travail reproductif et travail productif au prisme de la circulation transnationale de la gestation pour autrui
    Discussion : Robin Celikates (Université d’Amsterdam)


    Vendredi 21 avril 2017 : 14h-17h30
    Université Paris Nanterre, Amphithéâtre du bâtiment Max Weber
    Après-midi : « Psychanalyse et théorie critique : quelle réception et quels dialogues possibles aujourd’hui ? »
    Hélène Tessier (Université St-Paul, Ottawa) : Entre intersubjectivité et sexualité infantile : anthropologies psychanalytiques et pensée de l’émancipation
    Monique David-Ménard (Université Paris Diderot) : Comment Lacan lisait Marx
    Stéphane Haber (Université Paris Nanterre) : Différents usages possibles de la théorie dite de la “relation d’objet”
    Discussion : Katia Genel (Université Paris 1)

    http://anrphicentrav.com/?p=238


  • Conférence > La création d'un jeu vidéo
    11 avril 2017

    Le jeu vidéo est l'un des biens culturels les plus consommés. De nombreux acteurs se lancent dans l'aventure vidéo ludique pour nous proposer de nouvelles expériences de jeu. Mais quelles sont les étapes de création d'un jeu vidéo ?

    De l'imagination des concepteurs à nos mains, les professionnels de l'industrie viennent nous expliquer à travers leur métier et leur expérience les coulisses de la production d'un jeu vidéo.

    Le Geek & Game Festival et le Student Gaming Network vous invitent vendredi 21 avril 2017 à 18h30 sur le campus de l'Université Paris Nanterre à leur conférence sur la création d'un jeu vidéo.

    > Entrée libre et gratuite

Mis à jour le 05 avril 2017